janvier 5th, 2022 § 0 comments § permalink

Hodler

Hodler le sang victime s’intériorise
Dans le grand sang gelé de la couleur
La palette des origines se fait toison de silence
Et les seules modalités de la lumière sont les êtres difformes
Sans vie et inorganiques, des mesures et du vide
Chaos des images qui secondent l’esprit

Dureté de la pierre qui est produit de synthèse
Oraison criarde dont les formes unies sont le cercle
Et la grande tragédie silencieuse
Ou seulement le mot qui ne se dit
Seulement la toile qui abrège les sens
Et découvre le lait des formes dans les grandes
Ossatures de montagnes

Seulement le paradis des grands velours ostracisés
Mais rendus à la magie et le tout solvable
La vraie demeure et la vraie créature
Qui touche à la forme et le sang
De ces artères vivantes

Montagnes de roches qui sont lacis
Lacets de rivières tandis que le lac gèle
Seulement les ardeurs des toits et de lignes
Blanches et grêles

Where am I?

You are currently viewing the archives for mercredi, janvier 5th, 2022 at Forages.

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Cézanne dans
    • Florian dans
    • Abigaelle dans
    • 4ine dans
    • Partenaire particulier dans
  • Archives

  • Catégories

  • janvier 2022
    L M M J V S D
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31