14.06.21

juin 19th, 2021 § 0 comments § permalink

NOUR

 

Nour, mon eau de pluie
Je n’entends pas le silence
Les gouttes se fabriquent unes à unes
Et les perles qui sont la sueur sont la peau du démon
Les sentences et les êtres déménagent
Vers un horizon où sont les malaises et les trames
Des forêts malsaines

Pourtant seuls les échos dans le fond
Et l’armature des cercles sont les silences
Lisses, et allant vers le plus profond des secrets
La paroi ultime où sont les verres policés
Les réflexions tendues à une seule distance
Des grèves éternelles

juin 19th, 2021 § 0 comments § permalink

Baie de Somme

 

Dans le levier d’une vitesse sont celles
Qui roulent impétueusement dans une vase qui n’est pas
Mais les galets sont des scissions et ils reviennent
Museler parfois le silence
Ils sont aussi ce que des pins pourraient
Dire des vacances et des freines
Mais dans la plage où sont les verres
Rien n’est parfaitement stérile

Dans la phrase où se coupent des mots
Qui pulsent comme de noires souricières
Sont les respirations sensuelles des nouvelles
Les formes se découpent comme des leviers que l’on brise
Et le panache d’une partance s’amenuise
En une mélancolie géographique

Le soir des baies s’enlacent aux derniers espoirs

Where am I?

You are currently viewing the archives for samedi, juin 19th, 2021 at Forages.

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Abigaelle dans
    • 4ine dans
    • Partenaire particulier dans
    • Partenaire particulier dans
  • Archives

  • Catégories

  • juin 2021
    L M M J V S D
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930