février 13th, 2020 § 0 comments § permalink

 

Je suis en grande forme
des caméléons ce matin dansent
au son des hêtres lointains
on dirait des fentes faites par le grain de leur peau
et des yeux signalent aux demeures qu’elles sont en sursis
des images viennent d’une habitude
qui a son ancrage et sa réduction
dans l’enclos d’un simple jardinet

les simples jardinets du matin quand j’allais partir
vers le champ de hêtres ou de chênes verts
qui étaient les bricoles d’un ciel
le jus acidulé de leurs feuilles
et la famille délavée d’une perdition

les sons se scandaient eux-mêmes comme la forme
que je prenais et subtilement
d’autres gens d’autres filles
clamaient l’innocence d’appartenir aux hêtres
et d’être le ventre et la commissure
du terrain de sport sur son lit de feuilles

Where am I?

You are currently viewing the archives for Jeudi, février 13th, 2020 at Forages.

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
    • Lina dans Cosmos
    • Florian dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    février 2020
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    242526272829