Claire Ceira

matin

par claire le 22 septembre, 2021

quand le serpent se dresse devant la vitre
entre par la fenêtre
l’intérieur de la chambre change – dans le début de l’aube.
le lit est vertical
le vernis à ongles se répand sur le sol

alors les murs brunissent comme une
grotte

tout est enfermé dans l’immobilité
du lieu qu’on connaît
réverbérations de l’air
contre les murs.

plus tard
on est assis sur le lit qui a repris sa place
la fenêtre est vide
les murs s’éveillent
on est bien seul.

Laisser un commentaire

Required.

Required. Non publi.

Si vous en avez un.