25 / 04

mai 5th, 2022 § 0 comments

Bobine (variante)

Le fil de la détresse est un principe tellement subtil
Que l’on s’esclaffe de rire à tous moments
Avant d’être pris dans les laines de son savoir
Son nœud inextricable de pensées rares
Dans la forêt des personnes semblent
Evoquer le nom du seul devenir
Dans l’ivresse omniscient qui va
Et qui n’est jamais tout à fait la même
Jamais les variations ne s’impriment
Véritablement pour toujours

Je ne parle pas de faits rares mais de ce bouquet
De tous les sens accumulés et de l’esprit
Qui communique lentement avec ce fil
Et cette bobine qui tient la seule soie
Qui devient cendres et feu
Amies sournoises en latence

Il n’y a pas d’altération, pas d’oblitération
Dans l’esprit et dans le calvaire où se figent
Les nuances incessantes et les tiges
Qui mènent au paradis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What's this?

You are currently reading 25 / 04 at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Cézanne dans
    • Florian dans
    • Abigaelle dans
    • 4ine dans
    • Partenaire particulier dans
  • Archives

  • Catégories

  • juin 2022
    L M M J V S D
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930