septembre 24th, 2021 § 0 comments

Orfraie

Un cylindre vert dont la peinture s’écaille
Sur un fond de marches en bitume
Recouvertes des restes de nature
Des feuilles et d’autres écorces d’arbre
Tout est si bien dans la lumière
Elle transperce le fond haletant des choses
Elle se mêle au corps et au monde salubre
Dans une étreinte invisible avec ce qui bascule
Le monde dort dans ses empreintes
Et la division des cellules atteint le point
Où rien n’enfreint l’orfraie qui mord
Le lendemain agit quand le jour futur
Touche le bout des impuretés
Des exclamations du dehors

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Abigaelle dans
    • 4ine dans
    • Partenaire particulier dans
    • Partenaire particulier dans
  • Archives

  • Catégories

  • octobre 2021
    L M M J V S D
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031