novembre 22nd, 2020 § 0 comments

PROTUBERANCE
 

il n’y a rien donc
qui ne soit la seule égide où le vent crevassé
teint les maisons et les immeubles
d’une communauté mélancolique
d’esprits froids et stériles
c’est dans ce terreau de connerie que s’éveillent
des beautés prématurées
qui une saison découvrent
avec leur pragmatisme quelque chose que finalement
elles laisseront

c’est dans les barbelés, dans le fruit du marais
dans les riches demeures
et les façades polies
les pans de béton que sont les âmes
il faudra se faire au dilemme qui récolte les moissons
dans le seul creux de l’âme
et opérer dans l’air ouvert
les nerfs qui savent jouir
de ce sinistre marais

cette protubérance d’esprit
qui puise l’illimité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Partenaire particulier dans
    • Partenaire particulier dans
    • Partenaire particulier dans
    • Florian dans
    • Timothée dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    janvier 2021
    L Ma Me J V S D
    « déc    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031