août 30th, 2020 § 0 comments

Septembre
 

septembre est le brin cassé
je fais le pari qu’il n’y a pas de sorcellerie
pour m’acquitter du vent
ou du poivre du ciel
qui entre en déclin dans la haute cage
et dans le phalanstère
debout sur les corvées des chiens
des femmes sont des souvenirs
qui tiennent sur la bordure
et le grillage d’une écriture
il n’y a que des tendons qui tiennent
dans l’atmosphère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Timothée dans
    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    novembre 2020
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30