août 24th, 2020 § 0 comments

 

L’enclave
Est une rue de platanes
droits dans un silence qui ne sied
qu’au passant qui a vu
et pourriez vous admettre
qu’une personne qui balbutie
et cultive l’intériorité par une déviance
puisse laisser transparaître
le fameux pain béni du poète
et la raison du commandeur
la saison inerte

qui traverse les guêpiers
il n’y a rien qui ne dise l’ultime façon de naitre
dans la face renouvelée du paraitre
et des coquilles de l’être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Timothée dans
    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    novembre 2020
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30