juillet 21st, 2020 § 0 comments

DÉPOUILLE

 

Je détruis la gangue détruis la chaleur
détruis la fournaise dans le ventre du chasseur
les baleines ont les os dilatés
d’une banquise supérieure
je bois dans les lustres et les duvets
le cuir ténu d’une ancienne demeure
asile d’un mammifère qui sied sur le devant
d’une authentique usine à dépouille
sur le sol carnassier de l’évangélique douleur
je suis le cétacé qui absorbe le sang
et la saveur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Timothée dans
    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    novembre 2020
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30