juillet 11th, 2020 § 0 comments

 

ESSAI DE RATTRAPAGE D’UN TEXTE PERDU

 

La page, bleue de l’artiste
étalant corridors comme soleils
soufres qui ne se joignent
ainsi le diadème témoigne d’une chorégraphie
et d’une dune de sel
tranquillisant les vagues mais ne sont aussi vivantes
les carrières et les manies de dénaturer

ne sont ensembles les corvées des maitres supérieurs
en ingénierie

 

 

CREATRICE

 

par la phrase qu’elle prend dans la main
du cortège de réseaux internautiques
par le travail exempt de chaleurs
sont les parfaits témoins du monde
ce qui relève encore d’une chorégraphie
dans la phalange et l’être du créateur

ne sont sereines les pleines pages et les plaines
vacantes où l’on loge esprits et algoritmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
    • Lina dans Cosmos
    • Florian dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    août 2020
    L Ma Me J V S D
    « juil    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31