mars 21st, 2020 § 0 comments

 

Cela consiste à tendre les fils
avoir la vision écarlate autant que faire se peut
dans l’impuissance d’acquérir le sable
qu’on ne construit jamais deux fois
corps malingre, corps céleste
rebuts et beautés qui coincent
dans la lingerie prête à être brûlée
comme se détruisent les pierres
et les terres volcaniques que boivent des bêtes
la tourmente signe la douceur d’être au monde
la pensée parfois puise trop au-dehors
pour se concentrer sur les apprêts
les déclinaisons de soi

sortir, est un réseau de colonnes
et changer est un prisme
où le verre s’étiole dans d’autres saveurs

la planète n’a pas de soucis
tout est calme bien que le fond orageux
soit dense comme les entrailles
d’un mammifère marin échoué
marine fut l’opacité du son
sanguine sa mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
    • Lina dans Cosmos
    • Florian dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    mars 2020
    L Ma Me J V S D
    « fév    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031