mars 19th, 2020 § 0 comments

 

en bas gît celui qui ne veut rien dire de l’été
et se mange les côtes d’être doré au soleil
déconfiture de l’instant quand se mouchent
des silences dans une tête hautaine
rien ne se laisse vivre qu’un amas
des déchets de sirène dans un mât

la jambe est froissée comme un cloître
l’instant mélancolique est comme du plâtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
    • Lina dans Cosmos
    • Florian dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    mars 2020
    L Ma Me J V S D
    « fév    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031