mars 19th, 2020 § 0 comments

 

c’est dès qu’on en a fini avec ce qui avait précédé
que tu deviens reine entière de l’instant
sans cesse décalé par des périples de mers
ça ne tient à rien, ce qui revient comme un poulpe
se poser sur nos têtes, avachies
par les lois de ce qui passe,
dans les corniches porteuses
de la manière des couronnes et d’autres horreurs
de socles et de madones en cuivre

c’est ce qui tient dans l’airain de l’antique
qui devient le contemporain successif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
    • Lina dans Cosmos
    • Florian dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    mars 2020
    L Ma Me J V S D
    « fév    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031