mars 16th, 2020 § 0 comments

 

L’éphèbe agit selon des lois neurotoxiques
puis se replie
dans la lente communication des lois
le soleil plonge ses dards dans la marée noire
d’éléments premiers et gras
dans son chemin qui livre les os du soleil
dans sa diatribe contre les ennuis
les corps disloqués et tristes
l’éphèbe avait pris sur lui les poches
vides et saines d’une communication
pleine de la douceur d’un pré longuement ruminé

il faudrait détailler, les folies qui viennent
rendre exactement leur sujet
mais la poésie n’est pas du domaine de l’art

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
    • Lina dans Cosmos
    • Florian dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    mars 2020
    L Ma Me J V S D
    « fév    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031