janvier 31st, 2020 § 0 comments

 

Tu es dans une voiture
l’air du dehors est immobile
la voiture stationne dans un ciel d’automne
un ciel sans saison
il est dans la nature des choses que le brun s’imbibe
que les cheveux de l’intuition
fassent à ton visage un ailleurs que seules
ces mélancoliques pensées exaspèrent
l’habitacle est une chanson
où les mots sont des combinaisons d’un au-delà sans autre
chanson qu’une teinte caféinée de rêve
qui maintient l’impossibilité toujours
d’envoyer au monde subalterne
la vérité de ce lieu
inhabité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
    • Lina dans Cosmos
    • Florian dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    février 2020
    L Ma Me J V S D
    « jan    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    242526272829