novembre 19th, 2019 § 0 comments

 

Ton masque de chèvre aostienne
dans le décor de cette chambre
et dans un regard ciselé qui n’attend rien
qu’il y ait une devanture
une expression dans la chambre
et dans le futur qu’il te plait à décider
envisager les auspices d’une communauté
et puis libre éreinter un peu ce devenir
jusqu’à en faire un mouton de poussière
jusqu’à enguirlander l’atmosphère béate
de vieux décors, ou de ces scènes urbaines
où l’on n’entend que la rumeur et les bris de verre

ce décor est un fond et la sonorité
une ville lumière, qui parfois déserte renvoie de fausses lumières
mais riche encore d’autres fois d’une foule
recrachant sa buée, ou d’une masse protéïforme
car tu peins les anciennes agglomérations
où subsiste de l’universel

ville meurtrie par une décadence qui voit dans ses cendres
ce qu’elle a été
ou n’a jamais pu déceler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
    • Lina dans Cosmos
    • Florian dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    décembre 2019
    L Ma Me J V S D
    « nov    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031