septembre 28th, 2019 § 0 comments

 

Ta tristesse au monde
ce monceau de terre qui tient sans se connaitre
et qui persiste à être de la terre – sans être de l’engrais
et qui colle comme la vase des marais
et qui est meuble, travaillée par les vers
et qui s’insurge contre ce qui n’est plus ce terme
comment cette terre devient légère et aérienne
par un processus qui m’échappe
autant qu’il m’accable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
    • Lina dans Cosmos
    • Florian dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    novembre 2019
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930