24.04

mai 14th, 2021 § 0 comments

RÊVE

 

Cette matinée de rêve, où je prenais le train
Rêve tant expressif, dans des panoramas soudains
La seule chose qui convienne
Vraiment le train du jour et de tout
D’abord des monts iraniens
Puis des canyons américains
Mais cela dans le sud de la France, étrangement
Ou le nord de l’Afrique
Mais regardez, comme le paysage est un cœur
Il pulse et il est

Il est la vérité extravertie
Il est l’image qui dit le sens
Nous pouvons mourir et vivre, presque
Dans l’étendue qui se voit
Nous sommes les embryons terrestres

Je venais aussi dans des couloirs de métro
Sombre palinodie aux panoramas
Car il faut mourir, aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading 24.04 at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Abigaelle dans
    • 4ine dans
    • Partenaire particulier dans
    • Partenaire particulier dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    juin 2021
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930