janvier 17th, 2021 § 0 comments

 

je ne sentais plus mon corps
proche d’un arrêt de bus
des gerbes de feu tisonnaient l’avenue
une scie métallique dans les mains d’un ouvrier
le bruit faisait écho à cette légèreté
à ce mouvement strident des villes
caché dans la main de chaque passant
dans la bouche ravissante de certains êtres
j’étais léger comme l’est une bête
comme l’est une angoisse qui se manifeste
dans les levains des jours une pâte pénètre
anesthésiée par un malaise qui nait
dans le fruit d’une cité méconnue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

  • Archives

  • Catégories

  •  

    février 2021
    L Ma Me J V S D
    « jan    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728