décembre 10th, 2014 § 0 comments

 

Il n’y a jamais eu que des sensations à chaque commencement, des sensations qui émergeaient d’un chaos, nécessaires ou confuses, et qui désignaient le monde tel qu’il était. Mais les religions monothéistes, les civilisations qu’elles enfantèrent, tout ce qui s’ensuivit et qu’on nomme modernité : idéaux, humanismes, démocratie, voilà ce qui est venu greffer des sentiments sur le dos des sensations, des blocs primitifs, granitiques. Nous avons intellectualisé le monde, les sens en l’occurrence, et nous n’avons jamais autant mis l’homme en garde contre ce qu’il ressent dès lors que nous l’avons intellectualisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
    • Lina dans Cosmos
    • Florian dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    février 2020
    L Ma Me J V S D
    « jan    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    242526272829