mai 30th, 2022 § 0 comments

Permanence.

Le flot continu, je te l‘avais dit
Continuellement tu vois et respires ce que vis
L’atmosphère et la biosphère autour de toi
Qui sont écorces de ce sentiment
Continument tu as le sentiment terrestre
Et le palimpseste humain se décharne
Et se régénère dans tes chairs
Les musiques sont toutes
Elles sont toujours une pour ce qui vient
Tu peux être si longuement présent
Dans les fentes et les failles
Dans la plénitude du ciel

Mais ensuite, mais ensuite
Les zones de mort

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Cézanne dans
    • Florian dans
    • Abigaelle dans
    • 4ine dans
    • Partenaire particulier dans
  • Archives

  • Catégories

  • septembre 2022
    L M M J V S D
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930