juin 24th, 2021 § 0 comments

 

Le soin entre en soi dans une personnalité que je ne connais
Vraiment pas si bien que les heures et les masses
Qui prennent parfois dans les neiges ou les soirs
Je ne sais rien que j’aime un brin d’un paradis
Qui me sied comme le ventricule à l’église
Comme le clocher du vagabond
Dont les tintements s’approchent
D’une folie si bien en germe
Qu’en marchant on ne sait plus parler
On balbutie ce qui est propre à la scénographie
Enroulé dans de l’asphalte et dans les chaines de la vie
Et la libération infusée comme une couronne
Se sent dans les épicentres
Les horizons et les maladies

On marche dans le cœur de la cendre
Et dans le cœur d’une pulsation natale
One ne dit rien que folie et scénographie encore
Comme les terres qui se tarissent
On retourne pourtant la parole
Au point où elle vagit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Abigaelle dans
    • 4ine dans
    • Partenaire particulier dans
    • Partenaire particulier dans
  • Archives

  • Catégories

  • juillet 2021
    L M M J V S D
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031