septembre 10th, 2022 § 0 comments § permalink

S.

Sarah belle enfant de cet enfer
Qui de toi au laos ou au cambogde
Quand tu pars et que rien ne sait
D’où te vient cette partance si lointaine
Et cette jeunesse dans le cœur

Sarah quand tu pars et que rien ne résiste
Au cerveau malléable et aux conifères
Quand tout n’est qu’abois
Toi tu tiens la poutre et le crin de la vie
Avec tes simples doigts

Quand tout est cette aigreur et cette violence
Tu es ce monde qui ne résiste pas
Mais où les possibles s’engouffrent dans les terres
Malléables de ton corps qui souffre les autres

Sarah la seule qui soit, Sarah comme d’autres
Filles de cet enfer et paradis si proches
Ses maisons de cœur et pays lointains
Sarah l’offrande est la plus belle des choses

Tu offres le cœur aux esprits affriolants
Et te jette dans les torrents de bonheurs
Sarah offre tes sens à la nature qui aime
Tes mains et tes saveurs diluviennes

Sarah offre à la nuit le sang qui perle

Where am I?

You are currently viewing the archives for samedi, septembre 10th, 2022 at Forages.

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • ? dans
    • Florian dans
    • Abigael dans
    • Cézanne dans
  • Archives

  • Catégories

  • septembre 2022
    L M M J V S D
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930