novembre 20th, 2020 § 0 comments

LE LOCATAIRE
 

Le dépassement n’a pas de genre ni de mode
je trouve ma voie dans la trésorerie des plantes
un suc m’affecte puis je déambule
dans l’allée où viennent les temps secs
je trouve le présage et le sinistre
plus je déménage, plus je me fais à une idée
que la terre devient plate quand elle ne puise
aux délicates rumeurs du sensible

je suis éloigné d’une autre demeure
plus vacante encore que les terres anoblies
par la présence des jeunes
je trouve dans le lait de l’histoire
ce qui vient, et me transporte
dans l’avènement encore frêle
des esquifs provisoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Partenaire particulier dans
    • Partenaire particulier dans
    • Partenaire particulier dans
    • Florian dans
    • Timothée dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    janvier 2021
    L Ma Me J V S D
    « déc    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031