août 23rd, 2020 § 0 comments

 

Tu étais heureuse endormie
mais était-ce un démon
qui encore me prend
si je vois l’obscure réalité qui nous réveille
heureuse dans ton sommeil
comme un cocon que l’on prend
avec les sinuosités des pincettes
avant que de grâce une autre humeur ne s’éveille
heureuse comme un lit de paille
s’évertue de l’étable où il dort
mais dans le bonheur les choses s’enlacent
si bien qu’il est dur d’être
ailleurs parfois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Timothée dans
    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    novembre 2020
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30