octobre 29th, 2019 § 0 comments

 

Le leurre de la fin du songe
et je crois m’être encore trempé dans un pied de table
dans la falsification de l’instant
je suis dévoué à la vis qui m’accable
et cela prend comme des cimaises
ou des fournaises d’été
le leurre inexplicable des succédanées
dans la bouche sereine et dans l’abois
des ruptures et des abandons
des buis ardents et des contrefaçons
où encore bougeaient quand on marchait
quelques mouvements supposés

mais ce qui tient
ce qui déraisonne dans la mort portuaire
et ce qui se dit dans une clarté
dans une évidence circonscrite
est qu’on aime encore le levier
et la charge tandis que cette vis
n’empêche jamais de répandre le sang

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
    • Lina dans Cosmos
    • Florian dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    novembre 2019
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930