septembre 12th, 2022 § 0 comments § permalink

L’artiste inconnu

Tu auscultes longuement des yeux brisés
Des yeux beaux et brisés
Ceux d’une femme mélancolique
Que j’ai vue

Tu continues à suspendre et intérioriser
Des réminiscences d’odeurs industrielles
Des odeurs que je trouvais belles et qui étaient indifférentes
Et sales presque et qui avaient des germes d’angoisses

Tu en viens maintenant à la plus forte des places
Il y a une raison qui t’enfouit
Il y a une substance
Une corrélation

J’écris cette merde pour des choses et des personnes
Que je pense obtenir avec des propos de merde
Et je les lance ensuite avec joie
Une fois si beau, alcoolisé et libre
Dans les friches industrielles
Je ne pense plus à rien

Le monde est un éclat
Peuplé de bâtiments et de jeunes filles
Niaises et rebelles

Where am I?

You are currently viewing the archives for lundi, septembre 12th, 2022 at Forages.

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • ? dans
    • Florian dans
    • Abigael dans
    • Cézanne dans
  • Archives

  • Catégories

  • septembre 2022
    L M M J V S D
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930