novembre 26th, 2020 § 0 comments

I.

 

tu m’es présente ainsi qu’un beau septentrion
avale des nuées de vols noirs
ainsi qu’une turbulence crève les soirs
dans la médisance et l’affliction
mais bien que tu sois une et seulement une nacelle
qui authentifie l’exacte mesure des ailes
la densité du ventre et la chair des plumes
tu entres dans le périmètre sans ne rien
pouvoir me dire que ta brûlante cervelle
j’écoute les chants amoindris
d’une distance réelle

et loge dans une superbe écuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Partenaire particulier dans
    • Partenaire particulier dans
    • Partenaire particulier dans
    • Florian dans
    • Timothée dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    avril 2021
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930