septembre 22nd, 2020 § 0 comments

JARDINS DE PLEURS

 

tout n’est que jardins de pleurs, de souffrances
ma voix pleure
et je vais où la douleur est une atteinte
au pays qui te ressemble
comme dirait l’autre

je suis le grain qui ne prend plus
et germe sur un roc
où d’aventure il plait à des esprits
de distribuer leurs mauvais socles

aucun sarcasme ne me commande
et dans cette roue huilée
je suis le seul à me déprendre
de ma solitaire névralgie
et du pleur qui me gouverne

je n’aime plus à partir ailleurs qu’en ce roc
qui germe et féconde les tonnelles
où je ne bois rien
qu’une sécheresse qui me gouverne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Abigaelle dans
    • 4ine dans
    • Partenaire particulier dans
    • Partenaire particulier dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    juin 2021
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930