août 4th, 2020 § 0 comments

Froid
 

Le dehors est un filtre qui m’obtient
les lumières du nord toujours
sont un coton et un clocher rigides
une musique électrique destructrice
et le froid tient en lui la passion de l’étreinte
mais gare à qui ne voit au-delà de cette mouvance
autre chose qu’un sort ou qu’une élégie
car le dehors et son froid rigide congédient
les esprits, les musiques et les passions

ainsi qu’une pure aurore subalterne
dans le terrain de bris et de verts bourgeons
les plus grandes hauteurs sont le devenir
et la vérité en vrac est une fenêtre dont la peinture
a rejoint le fer premier des civilisations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Timothée dans
    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    septembre 2020
    L Ma Me J V S D
    « août    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930