février 25th, 2020 § 0 comments

 

réellement le Dieu
qui fait se mouvoir des vérités dans les espaces
a une forme de femme grise
de femme écartelée entre les dispositions
masculines à être le bois de la terre
et le terreau où les plantes viennent recevoir
le fumier des autres terres
tandis qu’alors viennent des éoliennes
tremper dans le feu de la terre stérile
leurs pales comme des bouches de perroquets
et s’approcher du terme diluvien
de la sonate grise appesantie
de la fulgurance d’une stratosphère
qui n’a rien dit que sa seule coupole
sa seule attache

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
    • Lina dans Cosmos
    • Florian dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    mars 2020
    L Ma Me J V S D
    « fév    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031