novembre 16th, 2019 § 0 comments

 

la pierre morte et la chaumière
l’enfance et l’adulte qui sème encore avec ses yeux
la longue mélodie inaudible d’un retour
la barrière et les alpages alentour
des regains de source et des airs noirs
de phalènes et de corbeaux

la terre mangera toujours son ciel
mais l’homme épanoui voit l’espace et sa tension
qui deviennent des forces intuitives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
    • Lina dans Cosmos
    • Florian dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    juillet 2020
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031