octobre 3rd, 2019 § 0 comments

 

derrière le visage il y a la forêt
c’est un septentrion noir que des tenanciers plantent
comme la croix qui arrêta, sur place
étreignit des savoirs
dans un tumulte inadéquat de pensées pourtant
fusionnelles avec elles-mêmes

c’est une douceur encore de comprendre
que c’est la croix du christ
où demeure nouvelle la cessation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
    • Lina dans Cosmos
    • Florian dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    juillet 2020
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031