janvier 18th, 2021 § 0 comments

 

une allumeuse sublime
sublime blonde dont le caractère étayait les mesures
d’une musique inaudible
mais la ville
n’est plus cette poésie de la déroute et de la fuite
ainsi seulement les outres
la fatuité font des charmes
qui n’opèrent jamais que dans des désirs musclés
frustration urbaine
de n’être la clé de l’air immobile
des rochers et des cyprès

 

 

une soyeuse
étalait ses grâces de laine et de cheveux
quelle petite balle de frustration dans des yeux
globules légèrement vitreux
qu’un monde urbain tient en tenaille
mais dont les ouvertures
sont d’autres meurtrières que celles de la ville
elles sont poésie qui se substitue
à tant d’autres véhémences qui naissent
tant d’autres vertus amoureuses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

What's this?

You are currently reading at Forages.

meta

  • Articles récents

  • Commentaires récents

  • Archives

  • Catégories

  •  

    février 2021
    L Ma Me J V S D
    « jan    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728