mai 6th, 2021 § 0 comments § permalink

Usine

 

Une mélancolie exaspère
Tes cheminées ont travaillé
Et au fil des décennies tu es une main et un squelette
Qui tient encore la transformation
Les premières conquêtes
Ce qui nous a un jour déshumanisé
C’est pour cela que je me tourne
Vers les premières secondes
Vers les premières fusions
Les premiers travaux où la transformation encore
Interagissait avec nous

Maintenant qu’on endure ce qui est de toi
Dans la grande ville et le grand fossé
Ta musique est un palais
Où dans le silence, après le plaisir
Il n’y a que toi

mai 6th, 2021 § 0 comments § permalink

Hirondelles
 

J’entends parfois des messagères s’étendre
Dans le fond du ciel sur les tuiles
On appelle hirondelles ce qui siffle mais la nuit
Quand la cire bouche les oreilles on entend aussi leur sifflement
On n’entend que la supplique et le plaisir léger
Qu’elles ont à signifier d’autres espaces peut-être
Ou la joie sans bonheur de percer le ciel
Mais si leur vol est si ras c’est qu’il doit parvenir
A s’aimer tout en approchant de proies factices
Les insectes s’avalent comme une quantité rare
Dans un ciel où l’on ne passe qu’une fois

Where am I?

You are currently viewing the archives for Jeudi, mai 6th, 2021 at Forages.

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Abigaelle dans
    • 4ine dans
    • Partenaire particulier dans
    • Partenaire particulier dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    mai 2021
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31