septembre 4th, 2020 § 0 comments § permalink

DECLINAISON
 

Le dasein c’était l’odeur de ta salive
les bras musclés et l’ombre du bruit
des lamentations de la lumière
on venait à discourir sur le réel
tout en étant embrassés par ses sphères
et l’on venait dans le jeu des diamants
cependant que pointait une angoisse
car le visage a ceci de singulier
qu’il ressent les manies coriaces
des variations de l’air et de la géographie
on était menacés par l’être

pourtant ensuite que j’aie été vivement
embrassé par un dieu d’en haut un simple vol de moustique
me désarçonna
je n’étais plus le bras de l’être
mais le total embrasement dans une félicité virtuelle
un dieu agissait sur la pointe de mes orteils
et monta sur ma poitrine jusqu’à la moelle
jusqu’à ma cervelle j’étais emporté
par un monstre de merveille
on nomme souvent cela le sens
mais c’est une chose sans pareille
qui advient comme un venin
pour statufier les moments
et seulement le sens n’est plus un moment

j’avais mangé la chair du réel

Where am I?

You are currently viewing the archives for Vendredi, septembre 4th, 2020 at Forages.

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    • Florian dans
    • Timothée dans
    • Florian dans
    • Laure dans
    • Marie dans
  • Archives

  • Catégories

  •  

    septembre 2020
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930